Immobilier particulier

Immobilier_ParticulierL’immobilier particulier de son vrai nom officiel « immobilier entre particuliers » désigne la transaction commerciale d’un bien immobilier qui se fait entre deux personnes sans recours à une agence immobilière. En d’autres termes, c’est lorsqu’un individu loue ou cède un bien immobilier à un autre individu sans intervention d’un représentant immobilier. Aucune loi ou règle juridique ne régule ou n’autorise l’immobilier particulier et de même, aucune loi ne la proscrit. Ce n’est donc pas un délit de procéder à une transaction commerciale de cette manière puisque la volonté personnelle de l’acheteur et du vendeur sont clairement définis.

Pour procéder à l’immobilier particulier, un contrat en bonne et due forme devra être rédigé. Aussi, il est important sinon recommandé (pas obligatoire) de faire intervenir des témoins qui apposeront leurs signatures sur les contrats ; ce qui attestera l’authenticité dudit contrat. De plus, chacune des deux parties devra fournir à l’autre partie toutes les informations qu’elle se doit de connaître sur les paramètres de transmission du bien immobilier.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes choisissent l’immobilier particulier come mode de transmission d’un bien immobilier à cause de sa facilité d’exécution. En réalité, dans le souci de toujours fournir aux clients une qualité irréprochable, les agences immobilières ont des protocoles qui peuvent être complexes à remplir pour le vendeur ou l’acheteur. Il convient d’ajouter aussi que de plus en plus de plateformes en ligne (marchés sur Internet) offrent aux gens la possibilité de faire passer des annonces sur les biens immobiliers qu’ils désirent vendre, louer ou acheter.

Si l’immobilier particulier comporte des avantages, ce type de transaction comporte aussi des risques qui doivent être pris en compte. Le vendeur ou le propriétaire du bien immobilier peut cacher des informations au locataire ou acheteur de ce bien (parcelle ou maison litigeuse, augmentation exagérée ou falsification de la valeur du bien,…) De plus, le délai entre le moment où le bien est mis à la disposition du marché et le moment où un client manifeste son intérêt peut être très long dans le cas de l’immobilier particulier.